L’analyse SWOT pour guider la stratégie

La matrice SWOT est un outil d’audit utile dans une démarche de définition d’une stratégie marketing. C’est aussi un levier pédagogique en interne. Je partage ici la matrice construite avec mon équipe sur l’offre formation continue de l’UVSQ. Il y a certainement des éléments communs à toutes les universités !

Forces / Faiblesses / Opportunités / Menaces

L’analyse SWOT (Strenghs, Weaknesses, Opportunities, Threats) est un outil classique pour aider les marketeurs à comprendre un marché et à prendre des décisions. Il s’agit d’identifier les forces et faiblesses de votre offre/entreprise (facteurs internes) et de caractériser les opportunités et les menaces (facteurs externes).

J’ai construit une matrice SWOT dans le cadre du diagnostic de l’activité de formation continue de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Elle a ensuite été discutée et complétée/corrigée à l’occasion d’un séminaire de direction (la co-construction est essentielle avec ce type d’outils).

Le double effet de la matrice SWOT

Cet outil m’a été très utile pour définir la stratégie de développement de la FC dans mon université. Pour identifier les points forts sur lesquels s’appuyer (par exemple dans les messages qui seront retenus sur nos futurs outils de communication) et les opportunités à saisir. Pour trouver des solutions pour rattraper ou contourner les principales faiblesses et se préparer aux menaces à venir.

Cette matrice est aussi un outil de communication interne efficace. Je l’ai présentée à la Présidence, aux directeurs de composantes, aux équipes pédagogiques… Cela permet de partager une vision commune et synthétique du diagnostic et de justifier le choix de telle ou telle action. Et cela suscite toujours des remarques qui permettent d’alimenter les échanges, de tisser la relation.

La matrice SWOT de la formation continue à l’UVSQ


FORCES

  • Délivrance de diplômes
  • Offre pluridisciplinaire, du DAEU au niveau I
  • Continuum dans l’accompagnement des publics
  • Suivi individualisé et avec bienveillance de chaque stagiaire
  • Co-construction formations dédiées aux besoins des entreprises
  • Appui sur la recherche (innovation, anticipation évolution des métiers)
  • Capacité à conceptualiser/accompagner la transformation des métiers
  • Implication de certains enseignants-chercheurs
  • Équipe FC compétente et mobilisée (en central et en composantes)


FAIBLESSES

  • Offre encore peu visible et peu lisible
  • Posture parfois perçue comme trop académique
  • Équipes pédagogiques chargées, parfois difficiles à mobiliser
  • Modèle économique fragile
  • Faible disponibilité des salles (en particulier soir et week-end)
  • Retard sur les outils numériques et la formation à distance


OPPPORTUNITÉS

  • FTLV = une des priorités du projet du Président
  • Dynamique des universités à l’échelle nationale sur la FC/FTLV
  • Développement du réflexe formation professionnelle et validation des acquis dans la population
  • Réforme annoncée de la formation professionnelle
  • Université Paris-Saclay : gain possible de visibilité, de moyens, dynamique…


MENACES

  • Modèle économique (60 + 20 + 20) non viable
  • Autonomisation des composantes les plus actives/rentables
  • Réforme annoncée de la formation professionnelle
  • Université Paris-Saclay : difficulté à tracer les candidats FC dans la masse des étudiants, nouvelles procédures, démotivation si l’UVSQ est exclue du projet…
  • Baisse de motivation si les modalités d’emploi et de rémunération ne progressent pas

En résumé, la matrice SWOT de la formation continue à l’UVSQ se présente ainsi :

Quelles similitudes et différences avec votre Université ?

Avez-vous construit une matrice similaire dans votre université ? De votre point de vue, quels sont les points communs et les différences ? N’hésitez pas à répondre directement en postant un commentaire ci-dessous ou à me contacter pour en discuter.